Accueil >> Le club >> Historique

Historique du Royal Tennis Club Tournaisien

Bas de page

1922
Edmond Thiéffry (1882—1945) est ingénieur civil des mines, il est maître carrier et chaufournier dans le Bassin calcaire du Tournaisis et deviendra administrateur d’une société cimentière nationale. Au début du siècle il avait déjà fondé le Racing Club Tournaisien. En cette année 1922 il constitue la “Maison des Sports” une société coopérative dont il devient le premier président. La même année et dans le cadre de cette nouvelle société il fonde également le Tennis Club Tournaisien.
Deux terrains de tennis sont établis au delà du terrain de football du Racing, du côté de l’Escaut à l’endroit où beaucoup plus tard sera construite une tribune debout. Ces deux courts se trouvent ainsi coincés entre la pelouse du Racing et l’égout collecteur dont se souviennent certainement les vieux tournaisiens; les coups mal maîtrisés des joueurs de tennis expédient inopportunément les balles (blanches à l’époque) aussi bien chez les footballeurs que dans les eaux nauséabondes du collecteur. Pour parvenir aux deux courts il faut traverser les bâtiments et le terrain du Racing. Des gradins des “Populaires” il est possible, en se retournant de temps en temps, d’assister à un match de football et de suivre une ou même deux parties de tennis. Les plus anciens supporters du Racing doivent se souvenir avoir vu à la fin des années trente Angèle Bourgois et Jeanne Théry traverser le terrain de football, à la mi-temps d’un match de promotion ou de division III, pour aller jouer leur simple dame sur un des courts de tennis.

1926     Haut de page
Le président est alors Paul Cherequefosse, oncle de Claire Déplechin-Cherequefosse, la vice-présidente Alice Dutoit, la secrétaire Madeleine Lohest.
La cotisation annuelle ne s’élève alors qu’à 50 francs, alors que les balles coûtent 15 francs pièce.

1927     Haut de page
La présidence du club est transmise à Roger Lannoy.

1928     Haut de page
L’Union Tennis Club est fondé par Marc Rimbaut.
Ce club dispose de deux terrains en dalles rouges situés derrière la tribune de l’Union Sportive Tournaisienne.
Le Tennis Club Tournaisien fonctionne alors avec un budget annuel de 3.900 fr. et comprend une soixantaine de membres.

1934     Haut de page
Au Tennis Club Tournaisien, aul Bertouille succédant à Roger Lannoy devient le président. Gérard Clerbaux est le secrétaire et Pierre Henno le trésorier. A l’Union Tennis Club c’est Raymond Mestdag qui assume la présidence.

1936     Haut de page
Le Docteur Charles Languy reprend la présidence du Tennis Club Tournaisien mais Gérard Clerbaux et Pierre Henno gardent leurs fonctions.
Pour la première fois à Tournai une saison d’hiver de tennis (1936-1937) est organisée dans le bâtiment de la Régie des Eaux en face du Jardin de la Reine, bâtiment qui sera mieux connu à partir de 1946 sous le nom de Casino. Des membres des deux clubs s’y rencontrent.

1938     Haut de page
Le Tennis Club Tournaisien se libère de ses liens avec la Maison des Sports.

1939     Haut de page
Claude Lefebvre remplace Gérard Clerbaux dans sa fonction de secrétaire du Tennis Club Tournaisien.

1945     Haut de page
La fin des hostilités de la Seconde Guerre Mondiale permet la relance des activités tennistiques. Les balles surtout avaient beaucoup manqué pendant l’occupation.
Au Tennis Club Tournaisien Paul Bertouille redevient président. Il est aidé par Claude Lefebvre pour le secrétariat et par Pierre Henno pour la trésorerie.

1946     Haut de page
L’Union Tennis Club est dissoute. La plupart de ses membres, et en particulier sa première joueuse René Bruwier-Dulier, rejoignent le Tennis Club Tournaisien dans ses installations proches du Racing Club Tournai. C’est la fusion de la bonne entente.

1947     Haut de page
Le 25ème anniversaire du club ne semble pas avoir laissé un souvenir mémorable

1948     Haut de page
André Pèlerin est le président du Tennis Club Tournaisien.

1949     Haut de page
Le secrétariat est confié à Madeleine De Ruytter, tante de Jacqueline Meura-De Ruytter.

1951     Haut de page
Année très importante pour le Tennis Club Tournaisien: après trois assemblées générales extraordinaires la décision est prise de quitter le Racing qui doit construire sa nouvelle tribune debout et de s’établir dans les installations de “l’Etrier Tournaisien”, ce club équestre constitué quelques années plus tôt par Monsieur Bijl l’entrepreneur de transports bien connu des Tournaisiens. Une cohabitation de plus en plus difficile avec le Racing Club Tournaisiens et la nécessité de libérer l’emplacement des 2 courts ont certainement déterminé cette décision historique.
Le Club s’installe donc au Chemin de la Borgnette à Froyennes (à l’époque la rue des Prés n’avait pas encore été créée), c’est pourquoi on l’appelle souvent le Club de la Borgnette!
Les membres transforment eux-mêmes le manège couvert en court couvert, celui que plus tard on appellera “l’ancien court couvert”. Il est assez exceptionnel à l’époque qu’un club de tennis dispose d’un court couvert, surtout en briques pilées.
Les box pour les chevaux gardent leurs portes caractéristiques mais sont transformés en vestiaires. Trois courts extérieurs sont aussi établis à la place du manège extérieur. Le court n°0 est financé par les réserves du club, les courts 2 et 3 sont financés par des cotisations payées anticipativement par de nombreux membres qui croyaient en l’avenir de leur club.
L’enthousiasme de tous les membres fait des merveilles.
Simultanément, et ce n’était pas un hasard, le Tournai Hockey Club trouve également un terrain à la Borgnette, au delà des 3 Courts extérieurs. Les hockeyeurs transforment également des box en vestiaire.
François Danhaive, brasseur à Basècles et membre du T.H.C., prend en charge la construction d’un chalet là où se trouve aujourd’hui un parterre de fleurs.. Cette construction est réalisée par un autre hockeyeur, le commerçant de meubles Paul Watteau.
En conséquence le bar et ses revenus seront gérés conjointement par les deux clubs de tennis et de hockey.

1952     Haut de page
Trente ans, la maturité de l’âge adulte! C’est l’année de l’organisation statutaire. Le club est constitué en Association sans but lucratif. André Lecroart en est élu président, Gérard Clerbaux s’en retrouve secrétaire.

1953     Haut de page
Madeleine De Ruytter, l’épouse de Pierre Henno, cumule avec beaucoup d’énergie et de détermination les fonctions de secrétaire et de trésorière. La tradition orale rapporte que ce cumul, son autorité et son dévouement permirent de créer le magnifique site de la Borgnette ainsi que de belles et bonnes traditions favorables au dynamisme et à la cohésion.

1954     Haut de page
Des matches exhibition sont organisés à la Borgnette avec Christiane Mercelis, L. De Borman, G. Valiez et J-P. Froment, des champions belges de l’époque.

1955     Haut de page
On remet ça avec des plus forts: Philippe Washer, Jacky Brichant, Stewart (USA) et Nys (Nord de la France). Ces joueurs sont logés à l’hôtel Cathédrale géré alors par la famille de Simone Michaux.

1956     Haut de page
André Lecroart est toujours président. Le secrétariat est confié à Claire Déplechin¬Cherequefosse, la trésorerie est tenue par Jacques Mestdag.

1957     Haut de page
Le conseil d’administration est présidé par Hilaire Dufour, aidé par le secrétaire Charies Bruwier. Robert Boucafl devient trésorier

1958     Haut de page
Dans le cadre de l’Expo 58, une grande compétition internationale est organisée à la Borgnette entre les clubs Lemonias de la Haye, Tennis Club Lausanne, Iphitos Mùnchen, Queens Club London et Mônchen Gladbach. La réception finale avec remise des prix est organisée à l’hôtel Cathédrale récemment rénové par la famille Horiait dont plusieurs membres font partie du Tennis Club Tournaisten.

1959     Haut de page
Sous la présidence de Raymond Carton de Tournai, S.M. le Roi Baudouin, par missive de son chef de cabinet datée du 13 mai 1959, autorise le Tennis Club Tournaisien à prendre le titre de société royale.
Désormais le Royal Tennis Club Tournaisien est plus brièvement appelé le R.T.C.T. En cette année mémorable Robert Boucafl gère toujours attentivement la trésorerie. Charles Bruwier se charge semblablement du secrétariat.

1960     Haut de page
Raymond Mestdag est élu président. Les secrétaire et trésorier précédents résistent toujours.

1964     Haut de page
Raymond Mestdag est nommé président d’honneur du R.T.C.T. pour ses services exceptionnels rendus au club pendant de très nombreuses années.
Jacques Gernay devient le président du club. Guy Mestdag, neveu de Raymond, en est le secrétaire. La trésorière est Lily Lecomte-RousSel.

1965     Haut de page
Le président Gernay reste en fonction et ses collaborateurs immédiats dans le conseil d’administration deviennent le vice-président Raymond Hourdequin, le secrétaire Michel Rousseau et la trésorière Eliane Lecat-Dutoit.

1967     Haut de page
Autre grande étape de l’histoire du R T C.T l’association sans but lucratif Royal Tennis Club Tournaisien décide de devenir propriétaire de ses installations. En effet Monsieur Bijl désire réaliser son bien et accorde fort aimablement une possibilité de préemption au R.T.C.T. L’acquisition de la propriété de Monsieur Bijl est rendue possible au moyen d’un emprunt auprès du Crédit du Nord Belge, emprunt garanti à raison de 50.000 fr. par chacun de la trentaine de membres les plus attachés au club qui ont accepté cet engagement personnel. Les tractations nécessaires ont été habilement menées par Raymond Hourdequin. Les nouveaux statuts qui s’imposent en conséquence prévoient un collège de trois commissaires aux comptes, choisis parmi ces garants. Etienne Wacquez est alors trésorier.

1969     Haut de page
Raymond Hourdequin succède au président Gernay, Michel Joire devient le secrétaire, Georges Glorieux le trésorier.

1970     Haut de page
Jacqueline Loof-Lecoutre remplace Michel Joire au secrétariat. L’effectif du club approche alors les 300 membres.

1971     Haut de page
L’assemblée générale d’octobre, représentative des 263 membres du R.T.C.T., entérine la proposition de célébrer dignement le 50ème anniversaire du club en 1972. Le conseil d’administration de l’A.S.B.L. est ainsi constitué: Marcel Déplechin président, Jean-Paul Van Houtte vice-président, Jacqueline Loof-Lecoutre secrétaire, Georges Glorieux trésorier, Raymond Fromont directeur sportif, ainsi que Guy Mestdag, Jacques Merlin et Christian Lecat administrateurs. Le collège des commissaires représentant les garants de l’emprunt au Crédit du Nord Belge est constitué de Jacques Gernay, de Léon Picq et de François Hardenne. L’achat d’une parcelle voisine à la SIDEHO permet d’accroître la superficie de la propriété de I’A.S.B.L. et d’envisager la construction de nouveaux courts.

1972     Haut de page
L’an 1972 c’est l’or et l’argent à la fois (dans les symboles mais pas dans la caisse !). C'est l’année des 50 ans du R.T.C.T. et pratiquement des 25 ans de la fusion heureuse avec l’Union Tennis Club. Un comité d’honneur du 50eme anniversaire est Constitué de Messieurs Fernand Dumont et Hector Kimpe respectivement bourgmestres de Tournai et de Froyennes, de Roger Delmotte président de l’Omnisports du Tournaisis, de neuf anciens présidents et de dix-sept anciens et anciennes vice-président(e)s, secrétaires et trésorier(e)s. Les festivités comprennent une réception à l’Hôtel de Ville de Tournai, un grand tournoi international, et surtout la représentation du drame folklorique la “Belle Isabelle” adapté en tournaisien par Marcel Déplechin et mis en scène dans le court couvert par Roger Delmotte aidé par l’expérimenté Charles Midavaine, drame poignant et humecteur de mouchoirs dans lequel Suzanne-Zizi De Rick tient le rôle de la belle et chaste Isabelle.

1973     Haut de page
Un quatrième court extérieur est construit sous la direction compétente de Jacques Merlin. Georges Glorieux cède sa fonction de trésorier à Eric Chevalier et succède à Jean-Paul Van Houtte à la vice-présidence.

1974     Haut de page
Georges Glorieux remplace Marcel Déplechin à la présidence. Jacqueline Loof-Lecoutre et Eric Chevalier sont toujours secrétaire et trésorier. D’autres clubs de tennis avaient entre-temps été fondés dans le Tournai de la récente fusion. Une compétition amicale annuelle entre le R.T.C.T. et le Vautour est organisée par Robert Boucart, alors échevin des sports; c’est le Challenge Boucart.

1976     Haut de page
La construction d’un nouveau club house est entreprise. En effet depuis quelques années l’ancien chalet Danhaive heureusement soutenu à l’arrière par ces saules toujours présents manifestait de plus en plus des velléités d’effondrement, après toutes les guindailles qu’il avait vaillamment supportées. Jean Danniau y investit beaucoup de son temps, de son expérience, de fer et de béton. Le Challenge Boucart est désormais disputé entre quatre clubs régionaux puisque le Kain T.C. et le Skill sont associés aux deux compétiteurs initiaux. Louis Triaille commence une très longue carrière d’administrateur en prenant en charge la direction sportive.

1977     Haut de page
En janvier le souper du Lundi Perdu est l’occasion d’inaugurer le nouveau club house. les si nombreux convives y trouvent tout juste place.
A l’intervention du Colonel Jacques Le Maître, beau frère de Louis Triaille, deux compétitions amicales sont organisées entre le R.T.C.T. et la SHAPE Tennis Association présidée par le vice-amiral sous-marinier U S Navy Nick Nicholson, en service à Casteau-Maisières. La première de ces rencontres est organisée à la Borgnette le 26 juin. La seconde l’est au SHAPE à l’occasion de laquelle le président du R.T.C.T. et son trésorier associés en double pour des raisons protocolaires affrontent un double shapien bien plus honorable comprenant le général Haig, commandant en chef du SHAPE, président d’honneur (évidemment) de la SHAPE Tennis Association et futur candidat à la présidence des U.S.A., lequel est favorablement associé à un officier ouest-allemand; tout cela sous la surveillance des gardes de sécurité qui jouent aussi les ramasseurs de balle. Il est inutile d’insister sur le devoir du joueur germanique, tennistiquement haut-classé dans son pays, de faire triompher son général et sur la respectueuse et limitée performance des deux comitards tournaisiens.

1978     Haut de page
Robert Boucart devient président; pour l’aider Jacques Merlin cumule les fonctions de vice-président et de trésorier; Jacqueline Loof-Lecoutre reste l’expérimentée secrétaire. Jean Danniau est toujours l’administrateur particulièrement et efficacement chargé des problèmes techniques.
Les installations sportives comprennent désormais 5 courts extérieurs.

1979     Haut de page
Le président négocie la libération de la dette subsistant envers le Crédit du Nord Belge et conclut un emprunt plus favorable, avec l’aval de la Ville de Tournai, auprès du Crédit Communal.

1980     Haut de page
Le Tournai Hockey Club quitte la Borgnette et va s’installer dans ses pénates à la chaussée de Douai.

1981     Haut de page
Louis Triaille devient le président du conseil d’administration comprenant Jean Danniau vice-président, Jacqueline Loof-Lecoutre secrétaire, Jean-Paul Bribosia trésorier, Isabelle Allard directrice sportive; Gérard Ricq, Paul-Emile Genin et Jean-Louis Dumortier sont également administrateurs. Le collège des commissaires représentant les garants de l’emprunt au Crédit du Nord Belge est constitué de Jacques Gernay, de Marcel Déplechin et de Philippe Meura.

1982     Haut de page
Année du 60eme anniversaire. Pour la circonstance un comité d’honneur est constitué de Monsieur Raoul Van Spitael, bourgmestre de Tournai, et de quatre past-présidents successifs Jacques Gernay, Marcel Déplechin, Georges Glorieux et Robert Boucart. Paul-Emile Genin est l’organisateur des festivités; celles-ci comprennent un gala cinématographique à la Maison de la Culture et une grande soirée festive le 20 novembre 1982 au château de la Buissonnière à Vaulx.

1983     Haut de page
Malgré les éternels soucis financiers, en raison de l’effondrement de l’ancien chalet, la construction d’une cuisine s’impose en annexe du nouveau club house. Elle est évidemment supervisée par Jean-Louis Dumortier qui réunit les talents d’architecte et d’administrateur. Une équipe de C.S.T. est mise à notre disposition par la Ville pour l’ériger. Jacqueline Loof abandonne le secrétariat après 13 ans de dévouement. Isabelle Allard devient directeur sportif, la trésorerie est confiée à Jean-Paul Bribosia.

1984     Haut de page
Les trésoriers se succèdent trop vite, Pierre Henno, puis Marc Claeys. Face à des problèmes qu’il juge insolubles le président entame des tractations avec les dirigeants du club de Squash. De nombreux membres réprouvent les tentatives d’aliéner le Club, ce patrimoine que les fondateurs et puis la plupart des membres ont gracieusement constitué par leurs efforts et leurs engagements financiers. Un sursaut d’orgueil anime alors des membres qui croient en l’avenir. Yakim Kohen pressenti par Jacqueline Loof, Marcel Déplechin et Annick Jamart échafaude une solution de société coopérative grâce à laquelle il est persuadé de garantir l’avenir du Club. Jacques Bruyère devient le responsable du périodique du Club “ La Brognette Yvonne Ricouart est sélectionnée pour s’occuper du bar. Elle y sera appréciée pour son amabilité, sa disponibilité et son excellent service pendant de très nombreuses années.

1985     Haut de page
La Coopérative est constituée en mars. Marcel Déplechin en est élu président, Yakim Kohen administrateur gérant, Annick Jamart, Jacques Gernay, Jordan Marysse et Jean-Marie Nys administrateurs. Grâce au levier de la loi Declerck-Monoury et aux avantages fiscaux qu’elle procure, soixante familles acceptent de réunir les 4.000.000 francs nécessaires à la construction d’un nouveau court couvert. La Région wallonne intervient en outre dans les frais de construction. Guy Muller devient le vice-président de 1’A.S.B.L. Royal Tennis Club Tournaisien. Le 15 décembre le deuxième court couvert est inauguré, sans grande pompe toutefois, avec un match exhibition entre Eric Lingg et Frédéric Fiévet.

1986     Haut de page
La Coopérative achète à la SIDEHQ le terrain sur lequel avait été érigé le nouveau court couvert. Des améliorations importantes sont appportées aux courts extérieurs 2 et 3 drains, clôtures. Maryse Grégoire, Nicole t’Kint de Roodenbeke et Xavier Laroye deviennent administrateurs de l’A.S.B.L.; ce dernier est l’éditeur de La Borgnette

1987     Haut de page
La Coopérative réaménage les terrains extérieurs 1, 4, 5 et 6, ce qui permet désormais de disposer de 6 courts extérieurs et de 2 courts intérieurs, tous en brique pilée.

1988     Haut de page
Les vestiaires sont réaménagés. La Coopérative acquière une parcelle de terrain vers le garage Lendasse/Renault. Jean-Marie Nys et Jean-Louis Claux sont désignés administrateurs de 1’A.S.B.L., le premier y représentant la Coopérative et prenant “ La Borgnette “ en charge pour plusieurs années, le second devenant directeur sportif.

1990     Haut de page
Christian Clerbaux élu administrateur de l’A.S.B.L. en devient aussi le secrétaire.

1991     Haut de page
Nicole t’Kint de Roodenbeke quite le conseil de 1’A.S.B.L. et y est remplacée par Marie-Paule Maigrey.

1992     Haut de page
70ème anniversaire de I’A.S.B.L. Royal Tennis Club Tournaisien. L’événement est fêté par une réception à l’Hôtel de Ville de Tournai et par une excursion fluviale mais le temps maussade ne permettra pas d’en garder un souvenir inoubliable. Le bar dont la maçonnerie intérieure est toujours visible est lambrissé et remis à neuf ; de nombreux membres ont bénévolement participé à ces travaux. A l’A.S.B.L., Yvan Serlippens remplace le secrétaire Christian Clerbaux. Stephan Merlin prend en charge l’organisation des interclubs.

1993     Haut de page
Après 12 ans de présidence Louis Triaille cède la fonction à Jean-Louis Claux. Philippe Marquant et Stephan Merlin deviennent administrateurs de l’A.S.B.L. Une équipe de Messieurs III est championne du Hainaut, ce qui n’était plus arrivé depuis 30 ans dans cette catégorie.

1994     Haut de page
Guy Muller abandonne la gestion du bar qu’il exerçait depuis plusieurs années. A l’assemblée générale de 1’A.S.B.L. Marie-Jeanne Wuylens et Marc Hennuyez sont élus administrateurs. L’école des jeunes est réorganisée.

1995     Haut de page
La cuisine du bar est nouvellement équipée. La conciergerie est réaménagée. Ces investissements nécessaires et utiles sont enfin faits...

1996     Haut de page
Yakim Kohen après avoir tenu magistralement la trésorerie durant 12 ans la transmet à Louis Triaille. Françoise Lefebvre entre au Conseil d’Administration. L’équipe de division III est à nouveau championne du Hainaut.

1997     Haut de page
Année du 75ème anniversaire dont l’organisation des festivités est confiée à Louis Triaille secondé en cela par tout le comité. Le conseil de I’A.S.B.L. se voit pourvu de quatre nouveaux administrateurs Maryse Grégoire, Christophe Leclercq, Philippe Leleu et Olivier Provost. Marc Hennuyez est désigné vice-président, Marie-Jeanne Wuylens trésorière, Françoise Lefebvre secrétaire. Le président invite les champions de Belgique 1997 (Justine Hénin et 0Christophe Van Garsse) qui acceptent de parrainer le 75ème anniversaire. La liquidation de la Coopérative est sérieusement envisagée, les avantages liés à son statut évoluant; heureusement le rachat de ses avoirs par I’A.S.B.L. est tout aussi sérieusement envisagé. Deux-équipes de jeunes (préminimes filles et scolaires garçons) sont championnes du Hainaut dans leur catégorie.

La Charte du fair-play
La Charte du Fair-Play


« Déclaration d’accident d’Ethias »

Formulaire « Déclaration d’accident d’Ethias »
(à compléter et remettre rapidement au secrétariat du club qui est chargé de le rentrer à Ethias)



L'école de tennis sur Facebook
Ecole de Tennis du RTCT




Règlement d’ordre intérieur du RTCT
Réglement intérieur du RTCT


Demande de transfert
Demande de transfert


Royal Tennis Club Tournaisien - Club de tennis à Tournai, Froyennes.   Rue de la Borgnette, 48 - 7503 Froyennes (Tournai)


Accueil   Réservation en ligne   Le club   Tarifs et inscriptions   Conseil d'administration   Historique   Sponsors   Ecole de tennis   Cours de tennis   Stages de tennis

Interclubs   Tournois   Challenge intime   Photos   Borgnette   Nous contacter   Plan d'accès   aftnet.be   tournoi.org